Bloc-notes

Samba en serveur de fichiers autonome

Rédigé par Nicolas Sulek Aucun commentaire

Installation et configuration de Samba


Après avoir installé Samba avec
apt-get install samba

il faut éditer le fichier /etc/samba/smb.conf sous Debian ou Ubuntu.
Voici le contenu du mien :
[global]
# nom du groupe de travail affiché dans le voisinage réseau
workgroup = SMBGROUP
# nom du serveur affiché dans le voisinage réseau,
# sinon nom linux du serveur
netbios name = sambasrv


# commentaires affichés à côté du nom du serveur
# dans le voisinage réseau
server string = Serveur Samba
# authentification au niveau des utilisateurs et non au niveau des
# partages
security = USER
# localisation du fichier contenant les alias entre les utilisateurs
# Windows et les utilisateurs Linux
username map = /etc/samba/smbusers
# le démon nmbd peut devenir le maître d'exploration du groupe de
# travail préféré en forçant des élections pour le maître
# d'exploration du groupe de travail
preferred master = yes
# le démon nmbd peut devenir le maître d'exploration local du
# sous-réseau en participant a l'élection du maître d'exploration
# local
local master = yes
# le démon nmbd ne devient pas le contrôleur de domaine du groupe de
# travail
domain master = No
# nmbd ne jouera pas le rôle de proxy DNS pour la résolution WINS
dns proxy = No
# root n'a pas le droit de se connecter
invalid users = root
# niveau de log par défaut
log level = 1
# définît le niveau des messages qui seront envoyés à syslog
syslog = 0
# taille max des logs samba
max log size = 1000

[partage]
# son chemin dans l'arborescence de la machine Linux
path = /home/partage
# ce n'est pas en lecture seule
read only = No
# le masque par défaut de création, tous les droits pour le
# propriétaire, et lecture/exécution pour le reste
create mask = 0755

Création des utilisateurs


Une fois /etc/samba/smb.conf modifié, on peut passer à la création des utilisateurs Samba qui seront donc les noms d'utilisateurs utilisés sous Windows pour accéder aux partages du serveur Linux. La base d'authentification Samba étant le fichier /etc/samba/smbpasswd, les utilisateurs doivent aussi exister dans /etc/passwd, la base d'utilisateurs Linux.

Pour créer un utilisateur, rien de plus simple : un petit coup de
smbpasswd -a nomutilisateur

on renseigne le mot de passe pour Samba et le tour est joué. A condition bien sûr que nomutilisateur existe aussi dans /etc/passwd, sinon, il faudra aussi faire un
adduser nomutilisateur

pour créer l'utilisateur dans la base de comptes Linux.

On peut aussi utiliser le mappage entre les utilisateurs Samba/Windows et les utilisateurs Linux. Par exemple, faire que administrateur soit en fait root sous Linux. Pour ça, il suffit d'éditer le fichier /etc/samba/smbusers et de rajouter
root = administrateur
Fil RSS des articles